fbpx

Rémy Guyaux (#042) via : EOX Frequency

Rémy Guyaux
Rémy Guyaux

Saison 2 – Rémy Guyaux – Conducteur de travaux chez BPC.

Rémy Guyaux a 25 ans, anciens de l’ECAM et sortit fin 2018, il nous parle de son métier et de son parcours qui débute dans le secteur de la construction.

Rémy a 2 ans d’expérience avec ce premier emploi chez BPC suite à un stage en deuxième master.

Les jeux de Légos peuvent faire naitre des passions et en tout cas ça commence par la volonté de construire…

Dans l’idée au départ de démarrer des études en architecture ce sont les mathématiques et les sciences qui vont finalement guider Rémy à choisir des études d’ingénieur…

Mais que choisir : l’ingénieur civil ou l’ingénieur industriel ?

Qu’est-ce que le métier de Conducteur de travaux ?

Dans sa réponse Rémy nous distingue le gestionnaire de chantier, Ingénieur de projet et le conducteur de travaux.

Quels sont ses objectifs, ses tâches : est-ce possible de résumer une telle fonction ? Quels sont les aspects pratiques qui intéressent Rémy ?

Le relationnel humain sera de nouveau mis en avant ici et cela corrobore un feedback déjà reçu sur le sujet.

Parlons des études :

Comment se sont passées les 5 années d’études à l’ECAM ?

Remy nous parle des pôles qui sont proposés au départ : l’électromécanique, la construction et l’informatique qui débutent avec un tronc commun et qui se distinguent à partir de la troisième année.

Les étudiants, grâce à cet aspect acquièrent non seulement un large panel de connaissances de base mais ces deux années permettent donc d’être décisif sur l’orientation de carrière et l’alignement entre ses envies, et le choix fait face à des informations concrètes… des facettes des métiers qui sont présentées.

Existe-t-il une différence sur le terrain qui se manifeste selon que l’on vienne d’une école ou d’une orientation en particulier ?

Les étudiants des ces différents pôles vivent-ils une certaine forme de compétition ou de rivalité entre eux, notamment entre les ingénieurs industriels et civils ? Quid au travail ?

6 semaines de stage sont-elles suffisantes ? Pourquoi ?

Rémy insiste sur le fait que le plus important pour lui à été de faire son second stage dans une entreprise où il voulait ou aurait voulu aller travailler : pourquoi ?

Comment sont les contacts avec les anciens camarades de classe, quel suivit de l’ECAM et les relations avec ses anciens professeurs ?

Remy nous parle des journées “JDE” journées des entreprises de l’ECAM.

Quel ont été les cours favoris de Rémy ? Pourquoi ? Quels étaient les cours les plus difficiles ?

La perception du secteur :

En tant que jeune, quelle est la vision de Remy sur son métier et le futur du secteur de la construction en tenant compte de cette crise COVID ? Quel sera son impact ? Quelles mesures ont été appliquées ?

Remy nous parle aussi des évolutions technologiques et de leur assimilation par le secteur ? Quel constat sur cette arrivée en fonction des différentes générations représentées dans la construction ?

Pour le mot de la fin :

Remy pense qu’il est important de respecter le rythme de chacun et met un focus sur l’humain… il ne sait pas où il sera dans 10 années, mais il est déjà conscient des problématiques qui se profilent dans le futur par le manque de talents flagrant…

Michaël se questionne sur l’attitude et le manque d’anticipation dont font preuve nos dirigeants sur ce sujet : vont-ils réagir quand il sera trop tard ?

Remy reste bien entendu positif et pense que des solutions vont apparaître et dans tous les cas le secteur de la construction n’est, pour lui, pas en danger ! Un message d’espoir que nous relayons avec joie ! Quels messages pour les jeunes qui voudraient faire ce type d’étude ?

Texte de : Michel Godart

Le profil Linkedin de Rémy !

L’interview de Rémy Guyaux via la chaîne Youtube d’EOX Frequency :

Tous les podcasts d’EOX Frequency

Michel Godart

Passionné par la technologie, l'humain, féministe et écoresponsable, Michel Godart a pour objectif de vulgariser un maximum l'information. Dans tous ses projets podcast, il souhaite inspirer par les exemples qu'apportent ses invités au micro. Le podcast est pour Michel un garant de démocratie : c'est un média produit PAR le citoyen POUR le citoyen !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *