fbpx

Johnny Bourgeaux (#025) via : EOX Frequency

Johnny Bourgeaux

Johnny Bourgeaux, conducteur de chantier depuis plus de 30 ans travaille actuellement chez Jacques Delens.

« J’ai quitté l’entreprise générale de mon père, entrepreneur et grand artisan, pour aller dans des entreprises de construction class 8, classement déterminé par le chiffre d’affaires et la taille. J’ai opté pour cinq ans d’études en horaires décalés (B1), tout en travaillant sur le chantier dans différents corps de métiers manuels (le gros œuvre et le parachèvement). »

Combien d’années faut-il pour pouvoir prétendre gérer un niveau class 8 ?

« Cela dépend des compétences. Chaque année des jeunes sortent du lot. Certains sont plus lents mais qualitatifs dans leur travail. Il y a beaucoup de stress dans la gestion des ouvriers, des rendus aux clients, au bureau d’étude et à notre entreprise.

Je suis à l’aise dans le gros œuvre et le parachèvement. Ma préférence est de gérer le chantier de A à Z. Mon rôle majeur est de jauger le nombre de personnes utiles, d’établir, au niveau budget, les demandes de matériaux, en collaboration avec un gestionnaire de chantier ou des techniciens.

Sur chantier, mes interlocuteurs sont le bureau d’étude, ingénieurs et architectes et je dois retransmettre les informations vers le corps des ouvriers. On matérialise le projet de la conception à sa réalisation. »

En écoutant ce podcast, vous apprendrez quelle expérience est nécessaire, comment Johnny Bourgeaux dirige les hommes et quelle méthode il utilise pour la planification.

La Belgique était connue pour la qualité de sa main d’œuvre : écoutez ce qu’il en est au quotidien et comment la faire évoluer positivement.

« Je serai partisan pour que tous les jeunes se tournent vers les métiers de la construction. Voilà une autre solution ! »

Quelle part dans ce métier pour les relations humaines, pour la sécurité ? Découvrez-le tout au long de ce podcast.

Et pour finir, avec quelle logistique ? « Il faut anticiper, gérer les couacs, avoir de la chance ! »

Le mot de la fin : « Nous partons d’une feuille blanche, d’un terrain vert pour évoluer. Toute personne qui a participé au projet pourra dire en passant devant la réalisation, je l’ai faite ou j’y ai contribué. C’est unique. »

Conseil aux jeunes futurs producteurs de chantier : « Venez, un beau monde dans lequel on peut évoluer vous attend. Les journées passent vite, on ne s’ennuie pas !»

L’interview de Johnny Bourgeaux via la chaîne Youtube d’EOX Frequency :

Tous les podcasts d’EOX Frequency

Michel Godart

Passionné par la technologie, l'humain, féministe et écoresponsable, Michel Godart a pour objectif de vulgariser un maximum l'information. Dans tous ses projets podcast, il souhaite inspirer par les exemples qu'apportent ses invités au micro. Le podcast est pour Michel un garant de démocratie : c'est un média produit PAR le citoyen POUR le citoyen !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *