fbpx

Idriss Goossens & Thomas Verstraeten (#045) via : EOX Frequency

Idriss Goossens & Thomas Verstraeten
Idriss Goossens & Thomas Verstraeten

Idriss Goossens & Thomas Verstraeten : les nouvelles compétences pour les métiers dans le secteur de la construction et de l’immobilier grâce, ou a cause, de l’innovation.

Dans ce podcast Idriss Goossens & Thomas Verstraeten étaient les invités de Michaël Dumbi et et de Michel Godart afin de faire le point sur les nouvelles compétences pour les métiers dans le secteur de la construction et de l’immobilier grâce, ou a cause, de l’innovation.

Remarque pertinente de Michaël pour commencer car nous annonçons ce podcast comme étant le premier podcast en Belgique à parler du secteur de la construction mais nous devrions bien entendu dire “du secteur de la construction ET de l’immobilier“.

Nos auditeurs connaissent déjà Idriss Goosens depuis sa première intervention à notre micro mais pas encore Thomas Verstraeten qui aura donc l’occasion de se présenter en quelques mots. Thomas est le fondateur et gérant de FacOrg, une société qui accompagne les sociétés immobilières pour effectuer leur transition digitale.

La première question pour Thomas, sera la même que nous avions posée à Idriss : comment définit-il le terme Digital, en dehors du buzzword. Quelles sont les difficultés du secteur immobilier pour appréhender le concept de la transition digitale ?

Thomas nous explique aussi comment, en tant que patron, il a été impacté ou non par la crise sanitaire du moment. Le côté “humain” pour accompagner une transformation est primordial et pour lui il est urgent de revenir “sur le terrain”. Le point positif de cette crise est probablement qu’elle a joué un rôle d’accélérateur dans cette transition. Les flux papiers qui disparaissent par la numérisation, c’est sans aucun doute un élément-clef qui va permettre aux entreprises de mieux gérer “à distance”.

Idriss relève et insiste sur le fait que la digitalisation peut être distinguée en deux grands blocs : interne (les outils et les processus) et externe (les nouveaux services, business modèles, produits, matériaux) . Il nous explique ce concept et nous donne des exemples d’innovation externe dont certains avaient d’ailleurs déjà été mis en avant lors de sa première intervention chez nous.

Idriss va aussi nous donner des chiffres interpellant concernant les investissements en R&D (recherche et développement) de grandes sociétés comparées au secteur. Chez PropTech Lab Belgium, un bilan est dressé pour illustrer le niveau de maturité des sociétés en ce qui concerne leur maturité en stratégie d’innovation, Idriss nous explique selon quels critères cette analyse est réalisée.

Au regard de la pénurie de talent qui frappe le secteur, Michaël interroge nos invités sur l’impact des nouvelles technologies et des nouveaux métiers qu’elles peuvent engendrer. Un nouvel attrait du secteur auprès des jeunes par ce biais peut-il être attendu ?

Pour Idriss et Thomas certains métiers, tels que les architectes, vont vivre des changements profonds sur la nature de leurs tâches.

L’IA va-t-elle régler le problème de la pénurie des talents ou plutôt accentuer le phénomène ?

Idriss souhaite nous rappeler qu’il ne faut passer au digital que quand un besoin est réel, quand cela fait sens. Certains problèmes ont bien été identifié dans le secteur de la construction : la neutralité carbone, la productivité en déclin malgré une digitalisation supposée l’accroître… Quelles sont les nouvelles compétences requises ? Idriss nous les précise.

Il pointe aussi les différences flagrantes d’approche entre les start-up Vs les grosses sociétés et les problématiques propres au secteur de l’immobilier. Idriss donne l’exemple de la méthodologie et un manque de focus sur le client final… Une culture à revoir ?

Les difficultés d’appréhender la transition digitale sont-elles dues à l’âge ? Au regard du vieillissement de la force de travail du secteur, est-ce possible d’imaginer une conversion conséquente et adaptée ?

Michel précise que les outils doivent aussi faire le pas vers l’humain comme c’est déjà le cas pour certains domaines, permettent à ceux qui se sentent dépassés de reprendre la main et oser parce que ces derniers sont simplifié et pensé avec l’approche “utilisateur”. Idriss rajoute que les écoles doivent aussi adapter leurs méthodes d’éducation. Quid des formations en interne ?

Quel avenir pour le recrutement face à ces changements profonds apportés par la transition digitale ? Quel futur pour les relations employeurs et employés ? Quels sont les critères qui guident maintenant les candidats ? Quid de la transmission des compétences et du savoir entre les générations en entreprise avec l’avènement digital ?

Le mot de la fin s’adresse aux jeunes :

Quels messages Idriss et Thomas ont-ils pour les stimuler à choisir les secteurs de la construction et de l’immobilier ? Quelles études privilégier pour le monde immobilier ?

Texte de : Michel Godart

L’interview d’Idriss Goossens & Thomas Verstraeten via la chaîne Youtube d’EOX Frequency :

Tous les podcasts d’EOX Frequency

Michel Godart

Passionné par la technologie, l'humain, féministe et écoresponsable, Michel Godart a pour objectif de vulgariser un maximum l'information. Dans tous ses projets podcast, il souhaite inspirer par les exemples qu'apportent ses invités au micro. Le podcast est pour Michel un garant de démocratie : c'est un média produit PAR le citoyen POUR le citoyen !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *