fbpx

Alexandre Falletta, Michaël Dumbi (#040) via : EOX Frequency

Alexandre Falletta et Michaël Dumbi

Alexandre Falletta et Michaël Dumbi : Un bilan de crise Covid19 vue par vos conseillers carrière.

Nous nous retrouvions dans les bureaux d’EOX pour un podcast le 26 juin 2020, avec Alexandre Falletta et Michaël Dumbi.

Une saison 2 d’EOX Frequency qui génère beaucoup de feedback de la part de nos auditeurs, pour notre plus grande joie, et parmi ce feedback une demande répétée s’est faite. En effet, vous avez été nombreux à suggérer un bilan après-crise de la part de Michaêl en tant que conseillé carrière.

Alors avant une pause estivale bien méritée, il a décidé de répondre favorablement à vos attentes et vous connaissez Michaël, il ne fait pas les choses à moitié : il a donc demandé à un collègue, ami, mais aussi concurrent, de le rejoindre pour ce bilan.

D’autant que cet ami à mis en place une véritable enquête sur le secteur de la construction et de l’impact de cette crise.

Alexandre et Michaël partagent déjà les mêmes valeurs et visions sur leur métier.

Ensemble il vont dresser un tableau du contexte de la crise et des conclusions que l’on peut tirer de l’enquête d’Alexandre, agrémentée d’arguments basés sur les analyses de Michaël lors de ses échanges avec ses clients et candidats.

Ce podcast se déroulera en plusieurs étapes et sera par conséquent assez long : près d’une heure. Nous le publierons donc en deux étapes et deux épisodes distincts sur nos plateformes et site Internet, sur Instagram TV ce sera 4 publications de moins de 15 minutes.

Dans ce premier épisode :

Nous commençons par la base; présenter notre invité, le lien avec Michael, les raisons de l’approche et le contexte de l’enquête.

  • Qu’est-ce qui fait que le secteur de la construction soit un secteur où le focus sur l’humain soit si important ?
  • Quelle est la situation du marché comparée avec les années qui ont précédées ?
  • Comment reconnaître le niveau de compétence d’un excellent conducteur de chantier par exemple ?

Après une introduction et un premier état des lieux, à la onzième minute, on détaille la demande qui a été soumise à Michaël. Un ressenti sur la crise mais aussi avoir une vision de ce que sera le recrutement du futur ?

Ensuite Alexandre Falletta explique comment et pourquoi il a mis en place son enquête : comment est perçu le Covid19 dans le secteur de la construction et de l’immobilier en Wallonie et à Bruxelles.

Alexandre a suivi les recommandations en méthode de recherche sociale : une orientation qualitative avec des entretiens exploratoires.

Les entretiens se sont fait par téléphone, ont duré entre 30 et 45 minutes sur un public de 70 professionnels ou candidats et les profils sont divers et variés. 55 talents, une quinzaine d’entreprises (9% du public sont des femmes).

L’enquête, quatre volets :

  • Comment a été pris le télétravail dans le bâtiment.
  • Comment les travailleurs évaluent la gestion de la crise du covid par leurs employeurs.
  • Quelle incidence sur les critères de sélections des talents quand ils vont changer d’employeur (triangle qualité / temps / rémunération).
  • Les talents seront-ils plus mobiles dans les prochains mois et donc plus en recherche d’emploi.

On parlera de la confiance sous plusieurs de ses aspects.

À la 18 ème minute, Michael nous parle du public qu’il a lui-même interrogé : 50 candidats et une dizaine de clients.

Une des problématiques est révélée au niveau des employeurs : certains ont été corrects et ont joué le jeu du temps de travail réduit quand d’autres jonglaient sur les nuances et la disponibilité même en dehors des heures de travail théoriques

Leur réputation en tant qu’employeur va en souffrir !

On termine cette première partie par quelques constats concernant le télétravail, tous les profils ne sont pas aptes à réaliser leurs tâches en télétravail.

Trois conclusions qui peuvent être tirées :

  • La question de la confiance, donc la mise en place de mesurables du type SMART.
  • Des contacts réguliers auprès des travailleurs sont nécessaires pour s’inquiéter de l’état d’esprit, et de comment ils vivent l’isolement.
  • Ne plus mesurer les efforts en heures mais au résultat, au travail accompli : conseil d’efficience.

Le mot de la fin par Michael :

Il conclu cette première partie en insistant sur le fait que si le télétravail s’est instauré comme une norme maintenant, il n’en reste pas moins que la distanciation sanitaire nous a montré et rappelé l’importance du relationnel en entreprise, cela a remis au gout du jour l’importance de nos collègues, de l’humain…

Une remarque importante pour terminer : lors de l’enquête il a bien été clarifié, à la question de comment l’employeur à géré la crise du covid19, la distinction entre de qui est du fait des choix de l’employeur de ce qui lui a été imposé.

On ne peut faire qu’un parallèle avec la marque employeur et ce sera plus détaillé dans la suite et seconde partie de ce podcast que vous verrez apparaître ce jeudi sur notre flux RSS.

L’interview d’Alexandre Falletta & Michaël Dumbi via la chaîne Youtube d’EOX Frequency :

Le profil Linkedin d’Alexandre.

Tous les podcasts d’EOX Frequency

Michel Godart

Passionné par la technologie, l'humain, féministe et écoresponsable, Michel Godart a pour objectif de vulgariser un maximum l'information. Dans tous ses projets podcast, il souhaite inspirer par les exemples qu'apportent ses invités au micro. Le podcast est pour Michel un garant de démocratie : c'est un média produit PAR le citoyen POUR le citoyen !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *